Intime étranger

De Shir.fr | Chants, louange, paroles et accords.
Aller à : Navigation, rechercher

Projeter les paroles

Télécharger le PDF avec paroles et accords

La feuille de chant au format PDF vous permet d’avoir sous les yeux paroles et accords avec une mise en page optimisée (polices, tailles…), idéale pour musiciens et choristes. Vous pouvez également afficher les paroles sans les accords dans un format adapté à la vidéoprojection.

Intime étranger

Samuel Olivier
© 2006 Samuel Olivier
shir.fr 25/12/15 – SOL1010
C
C CM7 C7 F C
Suis-je en toi, ou toi en moi ? Mes mots tremblent pour dire : Toi.
CM7 C7 F
Mes plus belles phrases ne servent qu’à mieux trahir mon embarras.
Dm C/E F Dm
Comment décrire ce qui est autre, comment montrer ton au-delà ?
F C/E Dm
Comment, Seigneur, te rendre nôtre, si comme nous tu n’es pas ?

C CM7 C7 F
Dans le vent violent d’hiver, j’ai beau courir, tu n’y es pas.
C CM7 C7 F
Dans le tremblement de terre, le bruit du monde, pas trace de toi.
Dm C/E F Dm
Au sein de la flamme qui s’élance, je t’ai cherché en vain.
F C/E Dm
C’est dans le son du silence que, tendrement, tu viens.

F C/E
Ô Dieu, tu es mon plus grand mystère.
F C/E Am
Ô Dieu, tu t’environnes de lumière.
F C/E Am
Dieu, le plus profond de mes secrets,
Dm
Plus loin que je n’irais jamais,
F Bm7b5 E
Plus près que mon cœur ne le sait,
Am G/B C F Am G/B C F
Intime étranger.

C CM7 C7 F
Incomparable, inatteignable, infiniment différent,
C CM7 C7 F
Inaltérable, inestimable, plus beau qu’un millier de diamants,
Dm C/E F Dm
Mon pied chancelle devant la grâce d’être appelé ton enfant.
F C/E Dm
Face contre terre devant ta face, c’est là que je comprends.

Fichiers

Vous pouvez consulter gratuitement :

Nous mettons gratuitement ces fichiers à votre disposition ; nous vous demandons seulement de ne pas supprimer la mention « shir.fr », et de respecter les artistes (et la loi !) en payant les droits d’auteur vous autorisant à afficher ces paroles ou à interpréter ce chant en public, y compris à l’église. Merci !

Sources

Les sources sont indiquées sous forme abrégée. Pour en savoir plus sur une référence, cliquez dessus. Lorsque la feuille de chant diffère d’une source, la référence est précédée de l’un des symboles suivants :

  ≈   lorsque un ou plusieurs accords ou mots diffèrent légèrement, mais restent compatibles.
  ≠   lorsque un ou plusieurs accords ou mots diffèrent et sont incompatibles.
  !   lorsque un ou plusieurs accords ou mots de la source sont jugés erronés.

En outre, la tonalité de la source, lorsqu’elle diffère, est précisée entre parenthèses immédiatement après la référence.

Signaler une faute

Tous les chants sont vérifiés avant mise en ligne ; si une faute s’était malgré tout glissée (errare humanum est), merci de bien vouloir nous la signaler, afin d’en faire profiter le plus grand nombre.


Avertissement : en naviguant sur ce site et en utilisant le répertoire Shir, vous vous engagez à respecter le droit d’auteur, à commencer par obtenir l’autorisation de reproduction des paroles sur votre écran ; nous vous invitons, à cet effet, à souscrire une licence auprès de l’association LTC, à qui nous transmettons des statistiques de consultation afin de reverser des droits aux artistes qui ont écrit ces chants.


t Intime étranger st Samuel Olivier c © 2006 Samuel Olivier c shir.fr 25/12/15 – SOL1010 key C Suis-je en toi, ou toi en moi ? Mes mots tremblent pour dire Toi. Mes plus belles phrases ne servent qu'à mieux trahir mon embarras. Comment décrire ce qui est autre, comment montrer ton au-delà ? Comment, Seigneur, te rendre nôtre, si comme nous tu n'es pas ? Dans le vent violent d'hiver, j'ai beau courir, tu n'y es pas. Dans le tremblement de terre, le bruit du monde, pas trace de toi. Au sein de la flamme qui s'élance, je t'ai cherché en vain. C'est dans le son du silence que, tendrement, tu viens. soc O Dieu, tu es mon plus grand mystère. O Dieu, tu t'environnes de lumière. Dieu, le plus profond de mes secrets, Plus loin que je n'irais jamais, Plus près que mon coeur ne le sait, Intime étranger. eoc Incomparable, inatteignable, infiniment différent, Inaltérable, inestimable, plus beau qu'un millier de diamants, Mon pied chancelle devant la grâce d'être appelé ton enfant. Face contre terre devant ta face, c'est là que je comprends.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Réseaux sociaux